GLISSEMENT DE TERRAIN


 Variation N°2 du projet "MATTERHORN"

 

 

«L’effort de camouflage [...] c’est se fondre dans le paysage, il s’agit d’assimilation, de fusion au sens propre. Il faut atteindre une température de fusion, sans doute dans l’enthousiasme d’être là, afin de faire alliage autant qu’alliance avec le lieu.»
Jean-Luc Brisson



Cette fois la structure devient costume et presque un objet de camouflage grotesque. Une sorte « d’anti-camouflage » mais qui s’affirmerai en tant que désir de fusion avec le paysage. C’est aussi une « montagne-personnage » qui explore le littoral et par extension un paysage qui se déplace dans un autre.

 

Éléments en lien
Chassis
focalisation interne